L’expérience-employé comme pilier de la rétention (webinaire disponible dans l’article!)

Expérience-employé

Les entreprises scandent que le recrutement n’a jamais été aussi difficile, et elles ont sûrement raison. Pour ne citer que celui-ci en exemple, le commerce de détail représente près de 300 000 travailleurs au Québec. Or, dû notamment au phénomène de rareté de main-d’œuvre, plus de 20 000 emplois restent à pourvoir. Quelles sont les solutions qui s’offrent à nous ?

Les détaillants envisagent une variété de solutions, comme d’abord de fidéliser les employés à l’œuvre. Quels sont les leviers qui favorisent la rétention du personnel, en dépit de la conjoncture actuelle ? Tout comme le concept de l’expérience-client, la création d’une expérience-employé mémorable doit être à l’ordre du jour. Ce fut d’ailleurs le sujet d’un webinaire donné pour Détail Québec le 22 septembre dernier. Pour le revoir en rediffusion (disponible 30 jours) : https://detailquebec.com/formations/webinaires/webinaires-publics/lexperience-employe-comme-pilier-de-la-retention/

En voici les grandes lignes :

Impliquez vos employés

Plutôt que de prendre tout ce poids sur vos épaules, misez davantage sur vos équipes en place pour surmonter les défis de rareté de main-d’œuvre. Peuvent-ils augmenter leur disponibilité ? Seraient-ils aptes à être plus performants ? Peuvent-ils éliminer des tâches à non-valeur ajoutée ? Peuvent-ils recruter des connaissances et créer un noyau d’appartenance ? Demandez-leur de réfléchir à des solutions et donnez de la reconnaissance pour leurs idées. Ne craignez pas qu’ils soient démoralisés par la recherche de solutions à un problème. Au contraire, l’objectif commun mobilisera vos collaborateurs, et ils deviendront des ambassadeurs investis d’une mission.

Développez l’autonomie

Pour que les employés atteignent les objectifs qu’ils se sont fixés, ils doivent disposer de votre confiance, ainsi que de la latitude nécessaire pour exercer leur autonomie professionnelle et décisionnelle. Des problèmes récurrents peuvent être analysés afin que des solutions soient automatisées. Les employés doivent être en mesure de prendre certaines décisions tactiques sans requérir beaucoup de soutien de la gestion. Sous une optique similaire, certaines décisions stratégiques doivent être réfléchies par la gestion plutôt que d’être escaladées directement à la direction. Cette autonomie donne beaucoup de sens au travail et développe le sentiment d’utilité, leviers cruciaux pour fidéliser les employés.

Soyez inclusifs et privilégiez la transparence

Vous l’aurez remarqué, les employés ont encore plus envie d’éthique, de respect et de justice procédurale, et c’est tant mieux ainsi. Bien qu’ils puissent vous apparaître individualistes par moment, si vos décisions, vos paroles et vos gestes ne sont pas inclusifs, ils auront un effet dévastateur sur le moral des troupes. Vos employés seront aux premières loges pour être témoins de la souffrance qu’éprouveront les exclus, et ils jugeront sévèrement votre leadership. Demeurez ferme et juste quand vous prenez des décisions, et expliquez votre raisonnement. Ce sera mobilisateur et inspirant, car authentique et représentatif de vos valeurs.

Autrement dit, le leadership qu’exerce la haute direction est un vecteur fondamental de l’expérience-employé. Je vous invite à débuter une introspection sur l’expérience-employé que vous offrez présentement dans votre entreprise, et à identifier des zones d’amélioration que vous pourrez rapidement mettre en œuvre. Pour les projets plus transformateurs et longitudinaux, une bonne idée pourrait être de créer un comité de travail, car vous puiseriez directement dans les 3 leviers nommés ci-dessus!

Auteure

Julie Tardif

Directrice commerciale, Cofondatrice & Associée

Conférencière & Formatrice agréée

Consultante en ressources humaines

Articles récents