Pourquoi le micro-apprentissage s’impose

Ce puissant levier d’efficacité pour la formation d’équipe

L’un des grands défis pour les gestionnaires en période de pénurie de main-d’œuvre est de parvenir à libérer leurs employés plusieurs heures en formation. Viennent s’ajouter à cette réalité : des équipes qui travaillent en service à la clientèle, d’autres qui sont soumises à des quotas de production, ou qui alternent des périodes de travail en virtuel et en présentiel. Une solution innovante répond désormais à ces problématiques de manière efficace. Il s’agit du concept de micro-apprentissage, de l’anglais micro-learning. Ce concept en expansion permet de maximiser les apprentissages tout en préservant le bien-être et la productivité des équipes.

Quelles en sont les vertus et pourquoi votre entreprise serait-elle gagnante à l’utiliser ?

Morceler les apprentissages

Tout d’abord, ce concept morcelle un contenu complexe ou dense en plusieurs séquences. Cela permet aux employés une meilleure intégration des informations, soit une mise en pratique plus rapide lors de leur retour au travail. Cependant, il ne suffit pas de morceler un contenu long pour créer des micro-formations efficaces.

Mettre l’accent sur une compétence clé en allant à l’essentiel

En effet, un aspect clé est de mettre l’accent sur l’acquisition d’une compétence spécifique. Il faut des objectifs d’apprentissages très ciblés, qui misent sur la valeur du contenu et la rapidité de reproduction. C’est un exercice de synthèse pour le formateur, qui se doit de sélectionner l’information à supprimer, comme le contexte ou la théorie. L’accent est ainsi mis sur l’utilité de l’information pour l’apprenant, et la nécessité de mise en pratique immédiatement après la formation.

Susciter les occasions de mises en situation pendant la formation

Pour maximiser l’impact du micro-apprentissage, un temps dédié à la pratique lors de la formation est un facteur de succès. Au lieu de pratiquer dans leur milieu de travail réel, les apprenants utilisent immédiatement l’information pour développer la compétence en temps réel.

Inclure une explication derrière toutes les réponses

Autre aspect clé de ce mode d’apprentissage : le sens. Lors des mises en situation, l’apprenant choisit la bonne ou la mauvaise réponse, l’évaluation est bâtie de manière à lui dire pourquoi il a échoué ou réussi en temps réel. Cette étape a pour vertu de renforcer l’acquisition de la compétence, et permet également à l’apprenant de transmettre plus facilement ses connaissances auprès de ses collègues.

Évaluer selon des niveaux avec des difficultés croissantes

La formation en micro-apprentissage possède également un aspect ludique qui facilite l’engagement des apprenants. En effet, la formation est segmentée par niveau d’apprentissage. Ce sont des mises en situation qui se complexifient en fonction de l’acquisition des connaissances pratiques. Une enquête indique à cet effet que le micro-apprentissage peut augmenter l’engagement de plus de 50%.

Pour conclure, combien de temps cela dure-t-il ? Maximum 1 heure. Pensez à des capsules de 15 minutes pour une compétence technique sur un outil informatique, ou de 30 minutes, le temps de pratiquer la réfutation ou la rétroaction. Ce mode d’apprentissage s’avère incontestablement un outil puissant et efficace pour la formation de vos équipes.

Envie de morceler vos formations pour les rendre plus rapides et efficaces ? Nous avons des formateurs agréés et des experts en andragogie qui peuvent vous accompagner.

Auteure

Julie Tardif

Directrice commerciale, Cofondatrice & Associée

Conférencière & Formatrice agréée

Consultante en ressources humaines

Articles récents