Faire face aux problèmes de santé mentale au travail

Les problèmes liés à la santé mentale sont maintenant la principale cause d’invalidité au travail et représentent 15% de l’ensemble des maladies au Canada.[1] Un canadien sur cinq sera personnellement touché par la santé mentale au cours de sa vie.[2] En tenant compte de ces chiffres plutôt alarmants, il est impératif d’agir pour le bien-être de vos employés et, par le fait même, de votre organisation.

Que pouvez-vous faire en tant qu’employeur pour prévenir ce fléau dans votre milieu de travail ?

Misez sur la diminution du STRESS de vos employés en mettant l’aspect humain au premier plan. Les répercussions économiques sont de taille lorsqu’on observe que le stress représente 19% des coûts liés à l’absentéisme et 40% des coûts de roulement du personnel.[3]

Les études semblent démontrer que le milieu de travail peut jouer un rôle crucial dans la prévention. Voici donc trois suggestions que vous pourriez mettre en place rapidement à cet effet :

  1. Optez pour un leadership transformationnel, proche des gens (empathique), et collaborez à leur développement tout en les responsabilisant (Pour en savoir plus, je vous propose de relire l’article d’une des cofondatrices, Médina Cayer, sur « Comment devenir un leader d’exception »)
  2. Suscitez le sentiment d’appartenance de vos employés en faisant vivre au quotidien votre vision, votre mission, vos objectifs et vos valeurs (Pour en savoir plus, je vous invite à relire mon article sur « La mobilisation en 5 facteurs essentiels et simple »)
  3. Pratiquez la reconnaissance au quotidien (Pour en savoir plus, je vous invite à relire l’article de Médina Cayer sur « Les 9 principes de la reconnaissance »)

En développant un sentiment de confiance et en permettant des échanges réguliers, vous remarquerez sans doute une diminution du taux de votre absentéisme. Les employés se sentiront compris et appuyés, et ils pourront ainsi être libérés du stress inutile qui les envahissait afin de performer à la hauteur de leurs ambitions.

C’est en ouvrant la discussion et en agissant concrètement que l’on peut faire la différence et faire disparaître ces tabous. C’est aussi en étant sensibilisé aux symptômes et en agissant ensemble que nous parviendrons à trouver des solutions pour contrer cette épidémie. La santé mentale est un sujet qui nous concerne tous et toutes, et c’est à nous de faire une différence pour éviter l’aggravation.

SOURCES:

[1] Bell Cause pour la cause [En ligne]. https://cause.bell.ca/fr/journee-bell-cause-pour-la-cause (Page consultée le 15 janvier 2020).
[2] Douglas Foundation [En ligne]. https://fondationdouglas.qc.ca/la-sante-mentale/(Page consultée le 15 janvier 2020).
[3] Revue Gestion, HEC Montréal, Automne 2019, Comment éviter l’épuisement professionnel, volume 44, numéro 3, p. 104 à 107.

Auteure

Articles récents