Innovation ou échec ?

Les technologies de l’information sont mises de l’avant pour assurer le bon déroulement des activités liées à la gestion des ressources humaines. Cependant, plusieurs PME restent hésitantes à aller de l’avant dans des projets d’envergure couteux. La peur de compliquer les processus déjà en place ou encore la possibilité d’un échec y sont pour beaucoup. Ajoutez-y une forte résistance aux changements et vous avez une culture organisationnelle qui freine l’innovation.

Les technologies nous permettent d’automatiser de nombreuses activités RH qui peuvent être énergivores et fastidieuses pour les gestionnaires. Plusieurs outils sont disponibles sur le marché : des ATS pour faciliter le processus de recrutement, des logiciels de gestion du capital humain pour effectuer tout suivi aux dossiers des employés (formation, rendement et évolution de carrière), des applications pour la gestion du temps et des présences, des plateformes de bureau virtuel pour le télétravail, etc.

Les possibilités sont infinies et il ne faut surtout pas hésiter à utiliser les nouvelles technologies pour se faciliter la vie. Par contre, il faut à tout prix éviter LE piège dans lequel les entreprises tombent régulièrement : le manque de préparation ! Pour éviter un désastre, il est essentiel d’élaborer une stratégie d’innovation solide. Voici donc quelques conseils pour bien débuter :

  • Créez des conditions de succès pour l’innovation, en lien avec les stratégies de l’entreprise
  • Déterminez les besoins au niveau de la technologie en RH
  • Déterminez les objectifs à atteindre via l’innovation
  • Effectuez des recherches et comparez les différentes solutions sur le marché
  • Établissez les échéances et le budget souhaité
  • Identifiez les rôles et responsabilités des parties prenantes
  • Identifiez les problèmes et les risques liés à un projet d’innovation
  • Créez progressivement une culture d’innovation pour éviter la résistance au changement

En plus du manque de préparation, certaines entreprises négligent également la structure des différentes étapes de leur projet. Il suffit pourtant d’appliquer les méthodes, les techniques et les outils spécifiques à la gestion d’un projet. Cela pourrait faire toute la différence entre un projet innovateur acclamé et un échec lamentable.

Alors, quel sera votre prochain projet d’innovation ?

Auteure

Elyse Marineau

Consultante en développement organisationnel,

Spécialisée ressources humaines


Articles récents