Les entrevues par texto : est-ce la solution?

La pénurie de main-d’œuvre amène les organisations à faire preuve d’un maximum de créativité et d’innovation dans leurs méthodes de recrutement. On le sait, c’est le sujet de l’heure ! Nous devons faire preuve d’agilité, de proactivité et d’efficacité tout au long du processus de recrutement. Une petite faille et on risque de perdre notre candidat. Et nous savons tous que le prochain n’attendra pas à la porte !

Afin de pallier à cette situation, nous voyons émerger de nouvelles tendances en recrutement : l’entrevue par texto et les « chatbots ». Sommes-nous rendus-là ? Bien, il semblerait que oui ! Cette pratique est de plus en plus utilisée chez nos voisins du sud et selon une étude réalisée par l’entreprise américaine Yello, spécialisée en logiciel d’acquisition de talents,  86% des répondants au sondage ont exprimé un sentiment positif lorsque des textos ont été utilisés pendant la période d’entretien, une augmentation de 7% par rapport à l’année précédente.[1]

Ceci étant dit, afin d’assurer le succès de cette pratique, il est important de déterminer à quel moment le texto est approprié. Une chose importante à considérer est le type de poste que vous souhaitez combler. Dans le cas d’un poste ayant de grandes responsabilités, l’entrevue par texto ne sera pas notre meilleur allié. Par contre, l’utilisation de textos dans des postes de première ligne permet d’avoir accès à de l’information de base vous permettant de vous positionner rapidement sur un candidat. Les restaurants, les magasins de détail et les entreprises de la construction en font déjà une forte utilisation. Pourquoi pas vous ?

Cette pratique innovatrice et non conventionnelle est à l’opposé du recrutement traditionnel. C’est pourquoi il pourrait être important de valider, avant de commencer, le niveau de confort du candidat avec la méthode. Posez-lui la question par texto, mais offrez aussi de faire un appel, afin que le candidat puisse avoir le choix. Des candidats analphabètes fonctionnels pourraient se voir intimider par la démarche, alors que des candidats timides seront ravis de votre initiative par texto.

De plus, il faut faire preuve du même professionnalisme que lors d’une entrevue téléphonique ou en personne. Ceci passe inévitablement par une bonne qualité du français à l’écrit et à une utilisation limitée des emojis. N’oublions pas l’importance de faire une bonne première impression auprès de notre candidat !

Cette nouvelle pratique, bien qu’intéressante, comporte tout de même des limites. Mal utilisée, elle peut aller à l’encontre des bonnes pratiques en ressources humaines. Par exemple, lorsqu’on doit annoncer à un candidat que sa candidature a été rejetée, rappelons-nous que personne n’aime recevoir une mauvaise nouvelle par texto. Un appel est alors de mise.

En terminant, que ce soit via un recrutement traditionnel ou via l’entrevue par texto, il est important que votre processus de recrutement soit aux couleurs de votre organisation.  C’est ce qui en fera son succès !

SOURCE:

[1]Gwen Moran. “Job interview by text? Here’s how to make it work”. Fast Company. [En ligne].  https://www.fastcompany.com/90319946/job-interview-by-text-heres-how-to-make-it-work?partner=rss&utm_source=rss&utm_medium=feed&utm_campaign=rss+fastcompany&utm_content=rss?cid=search (Page consultée le 29 mars 2019).

Auteure

Articles récents