Votre formulaire d’évaluation de rendement prend la poussière

Au fil des années et après de nombreux échanges avec des gestionnaires, je dois avouer faire un malheureux constat : malgré leur compréhension de la valeur ajoutée du processus d’évaluation de la performance, plusieurs d’entre eux négligent de s’y investir vraiment, considérant que la démarche est longue et pénible. D’autres le font, mais dans la hâte de s’en débarrasser. Le résultat en bout de piste est souvent biaisé, incomplet et non aligné sur les objectifs de l’organisation. TOUS sont perdants dans l’exercice : l’employé, le gestionnaire et l’organisation !

Figé dans le temps, rigide et passéiste, le formulaire d’évaluation traditionnel ne répond sans doute plus aux besoins. Il doit d’abord être perçu comme l’outil-clé pour entamer une conversation de fond sur les efforts déployés, l’atteinte des résultats et le développement individuel et collectif.

Comment pouvons-nous adapter l’évaluation de rendement pour faciliter le travail du gestionnaire et pour créer un réel impact positif à la fois sur l’employé et sur l’organisation ?

Adapter l’outil à la culture de l’organisation et aux profils socio-professionnels des employés

Basez votre réflexion stratégique sur les compétences et les habiletés recherchées par votre organisation selon sa mission, sa vision et ses valeurs. Je vous invite à réfléchir tant à la forme qu’au contenu de votre outil d’évaluation, au choix des mots et aux dimensions que vous souhaitez mesurer. Votre formulaire, que dit-il à propos de votre organisation et à propos de vous ?

Prenons une organisation X qui souhaite évaluer notamment le niveau de collaboration chez l’ensemble du personnel :

#1 Pour des professionnels administratifs, suscitons une discussion ouverte visant à fixer un objectif pour l’année à venir.

#2 Pour des opérateurs de machine, identifions des comportements observables qui permettent une discussion ouverte et, au besoin, le réalignement sur les attentes organisationnelles.

#3 Pour une équipe de jeunes étudiants, pourquoi ne pas utiliser des émojis pour susciter de l’attention et de l’ouverture ?

Adaptez votre outil à vos groupes d’employés et vous verrez qu’ils s’engageront plus facilement dans la démarche d’évaluation et s’investiront dans leur processus de développement professionnel.

L’équipe d’Iceberg Management accompagne plusieurs organisations dans la conception et la révision de formulaire d’évaluation.  Pratiques avant-gardistes et modèles éprouvés garantis !

Auteure

Ariane Legault

Consultante en développement organisationnel


Articles récents