Culture d’entreprise : Attentes vs Réalité

Dans leur livre Competing Values Leadership, Kim Cameron et Robert Quinn, chercheurs à l’université du Michigan, ont investigué des milliers de multinationales, de PME et de start-ups pour dégager quatre grands types de cultures d’entreprises et analyser leurs dynamiques sous-jacentes. Découvrez l’essence de votre culture d’entreprise, ainsi que ses enjeux au quotidien !

La Culture de Clan

Exemple : Google, Netflix, de nombreuses start-ups tech

C’est un environnement collaboratif et amical, dans lequel les individus se réunissent autour de valeurs communes. La communication, ainsi que le mentorat, y sont fortement encouragés et chaque individu est valorisé pour sa singularité. Ce type de culture est souvent associé à une structure horizontale et à une grande ouverture au changement.  Elle se caractérise par un taux élevé d’engagement des employés et une excellente fidélisation.

Enjeux : Avec une structure horizontale, les opérations quotidiennes peuvent manquer de direction. Il est aussi difficile de conserver ce type d’environnement lorsque l’entreprise grandit.

La Culture adhocratique

Exemple : Tesla, Genentech, Facebook

Une adhocratie est un environnement dynamique et innovant où la prise de risque, la créativité et l’agilité sont valorisées. L’esprit d’entrepreneuriat est une valeur commune. Les employés restent motivés, car la stimulation intellectuelle et le développement professionnel sont indéniables.

Enjeux : L’adhocratie peut favoriser la concurrence entre les employés et une pression constante dans la course aux meilleures idées.

La Culture de la hiérarchie

Exemple : les institutions gouvernementales, Starbucks, Bombardier

Plus traditionnelles, ces organisations privilégient la sécurité et la stabilité. De nombreuses chaînes de commandements séparent la direction des employés. Ces derniers doivent souvent respecter un code vestimentaire. Les cultures hiérarchiques ont une orientation claire et il existe des processus bien définis qui répondent aux principaux objectifs de l’organisation.

Enjeux : Ce type d’environnement laisse peu de place à la créativité. L’organisation a la priorité sur l’individu, ce qui n’encourage pas le feedback des employés, condition sine qua none à la compétitivité de l’entreprise.

La Culture de marché

Exemple : Amazon, Goldman Sachs, Apple sous le règne de Steve Jobs

Ce type de culture est principalement centrée sur le profit et la conquête de nouvelles parts de marché. Tout est évalué en fonction du résultat net ; chaque poste a un objectif qui s’inscrit directement dans le plan d’affaires et il existe souvent plusieurs degrés de séparation entre les employés et la direction. Il y a une grande concurrence, même entre collègues.

Enjeux : Ces entreprises mettent l’accent sur la réussite externe plutôt que sur la satisfaction interne, ce qui rend l’engagement concret des ressources plus ardu.

Après avoir discerné l’essence de la culture de votre entreprise et saisi ses enjeux, vous pourrez comprendre les dynamiques à l’œuvre et conjuguer les valeurs aux objectifs de l’entreprise.

Vous êtes encore incertain(e) de la culture de votre entreprise ? Les auteurs Kim Cameron et Robert Quinn, ont créé un test qui vous aidera à cerner la culture de votre organisation!

Auteure

Articles récents