Utilises-tu les tests de personnalité correctement ?

Les couleurs de personnalités de Insights© et DISC© découlant des recherches de Jung, les dimensions de la personnalité de Atman© et de MPO©, les prédicteurs de réussite de Predictive Success©, ça vous dit quelque chose ?

On vous demande de suivre des formations, de connaître les modèles les plus en vogue, les plus simples, les plus valides, de devenir certifié sur un, de devenir certifié sur l’autre. Des chercheurs prolifiques créent des modèles et écrivent des livres fort intéressants sur les personnalités narcissiques, les types de représentants des ventes, les générations BB, X,Y,Z, et les différentes formes, styles et types de leadership.  On est en droit de se demander : est-ce qu’un modèle fonctionne mieux qu’un autre ? Pourquoi existe-t-il autant de modèles ?

La réponse se trouve dans son utilisation; la vraie. Faites-vous des tests et suivez-vous des formations sur ces modèles pour devenir plus connaisseur, plus instruit ? Ou si vous vous instruisez pour devenir plus compétent ?

Demandez-vous d’abord si vous utilisez concrètement le modèle que vous maîtrisez le mieux. Présentement, dans l’exercice de votre leadership, et dans votre processus décisionnel, utilisez-vous vos connaissances des modèles de personnalité ? Mettez-vous à profit les enseignements des chercheurs afin de créer des synergies hors du commun dans vos équipes ?

Sinon, vous passez à côté. Autrement dit, vous échouez. Vous investissez pour apprendre (c’est bien!) mais vous ne devenez pas compétent. Je vous demanderai : pourquoi pas ? Vous me répondrez peut-être : il y a trop de modèles, ou bien par où commencer ? (Si la réponse est plutôt Je ne sais pas, demandez-vous plutôt pourquoi vous faites des formations à la base).

Mon conseil d’aujourd’hui porte sur l’utilité de vos connaissances. Ce qui distingue un bon leader d’un autre est sa capacité à mettre en pratique ses connaissances et les valeurs qu’il/elle prêche. Au lieu de vous éparpiller dans les tests psychométriques et les tests de personnalité, prenez un modèle et maîtrisez-le à fond. Faites attention à ne pas trop généraliser et à ne pas stéréotyper à outrance. Commencez par intérioriser le modèle à votre pratique quotidienne. Utilisez le langage du modèle avec vos équipes, expliquez comment le modèle vous influence, et comment il génère plus d’harmonie. Lorsque vous vous adaptez à votre interlocuteur pour faciliter les communications malgré les différences entre les individus, vous réduisez les conflits, les frictions et les malaises, et vous créez plus de paix, de sérénité et de plaisir. (Tiens tiens, on dirait les souhaits d’un gestionnaire sur sa liste de Noël…)

Le modèle que vous choisirez doit coller à votre culture organisationnelle, ou à celle que vous souhaitez développer. Le modèle doit vous aider à développer votre QE (intelligence émotionnelle), de sorte que vous deveniez compétent, et pas seulement connaisseur. Une fois votre premier modèle maîtrisé et appliqué, vous pourrez vous diversifier et devenir encore davantage intelligent émotionnellement. Une résolution pour 2021 ?

Envie d’approfondir un modèle ? Contactez-nous pour recevoir l’accompagnement d’un expert certifié !

Auteure

Julie Tardif

Directrice commerciale, Cofondatrice & Associée

Conférencière & Formatrice agréée

Consultante en ressources humaines

Articles récents