IA générative et recrutement : comment améliorer votre processus de dotation

Il y a quelques jours je participais à un atelier donné par Mme Sandrine Théard, sur l’intelligence artificielle et ses bénéfices dans le tant convoité processus de dotation. Je me suis lancée dans cette formation très curieuse de ce que je pouvais apprendre. Et j’étais aussi sceptique sur les bord. En effet, bien que l’utilisation de l’IA soit inévitable dans nos vies professionnelles, son utilisation est-elle encadrée ? Je voulais savoir si l’IA était au service de la dotation?

Dans cet atelier, nous nous sommes concentrés sur l’IA générative. Il s’agit d’une branche de l’intelligence artificielle qui se concentre sur la création de contenu (données, images, textes, son, etc.), dont le célèbre Chat GPT.

Mais alors comment l’IA générative peut transformer le recrutement ?

Il y a plein de façon d’utiliser l’IA dans notre processus. L’idée est de capitaliser sur les tâches à non-valeur ajoutée, qu’un humain peut éviter. Voici des exemples en lien avec deux (2) étapes importantes du processus où l’IA devient notre meilleur allié.

Attraction de talents

Dans un marché hautement compétitif avec une pénurie de talents, L’IA se révèle très utile lorsqu’il s’agit de stimuler la créativité. On parle  de la création d’affichages de poste par exemple. En effet, il est possible de travailler sur un affichage original. Pour cela on alimente la « machine » avec des critères de votre persona du profil idéal. De plus, on y ajoute des éléments de votre contexte (secteur d’activités, industrie, localisation, etc.). Il est même possible d’atteindre une inclusivité en rajoutant un critère d’écriture épicène et l’omission de terme discriminant.

Ceci est un exemple parmi tant de possibilités, mais déjà vous serez à innover de vos outils traditionnels.

Analyse des candidatures

L’arrivée des ATS dans le monde du recrutement a beaucoup facilité nos tris de CV. Notamment, avec l’appariement des exigences du poste et le parcours professionnel, les compétences évoquées par les candidats. De plus, avec des ATS comme ceux dans Indeed ou les SmartRecruter de ce monde, la gestion du suivi des candidatures s’est beaucoup améliorée et a été centralisée. Toutefois, en cas de volume à traiter, comment être plus efficace et avoir un gain de temps ? L’IA peut permettre d’analyser et filtrer afin de faire ressortir des profils correspondants aux exigences du poste à pourvoir. Le tri se fait donc automatiquement grâce à des algorithmes de filtrage et ceci contribue à des gains considérables en efficacité et en temps!

Doit-on se méfier de l’IA ?

Bien évidemment l’IA n’est pas une science infuse (mauvais jeux de mots) et comporte ses limitations à prendre au sérieux. Il est surtout important de bien savoir utiliser la machine, l’utiliser intelligemment et ne pas utiliser l’utilise si on ne maitrise pas le sujet pour lequel on le sollicite pour de l’aide. Lors de notre formation, Sandrine nous disait qu’il faut traiter l’IA comme un stagiaire. Ainsi il peut s’avérer utile, mais on reste l’expert pour valider son travail. Voici quelques limitations importantes à noter :

  • Les algorithmes de filtrage des CV voulus s’avèrent efficaces seulement dans des postes à compétences techniques, contrairement aux postes où les compétences humaines sont mises de l’avant
  • Il y a un enjeu éthique, car nos responsabilités, en tant que professionnels RH, ne doivent pas être transférées à l’IA
  • Il peut résulter une uniformisation des profils lors du tri automatisé de CV, si l’IA est mal utilisée. Cela peut favoriser l’infiltration de plusieurs biais.
  • Il y a ce qu’on appelle le « deep fake ». Autant l’IA va croiser des données et ressortir des profils très intéressants selon vos critères, autant les chercheurs d’emploi utilisent aussi l’IA pour parfaire leur image.

Qu’ai-je pensé de cet atelier en général ?

Très contente des apprentissages, autant les avantages que les limitations de l’IA. Des exemples concrets nous ont été partagés, mais surtout nous avons été sensibilisés à l’utilisation diligente de l’IA pour les fins de nos processus de dotation. Avant de vous lancer, considérer et évaluer vos choix de fournisseurs ou d’applications. Surtout, faites-le en respectant votre contexte, car cela va garantir une meilleure intégration et les résultats escomptés.

Auteure

Noellie Dias

Consultante en développement organisationnel,

Spécialisée ressources humaines


Articles récents