Sortons de la boîte et combinons gamification et appréciation de la contribution

Puisque l’expérience employé est devenue essentielle à la fidélisation et à l’attraction des talents, les employeurs n’ont d’autres choix que de se « creuser les méninges » afin de se distinguer et de faire rayonner leur marque employeur sur un marché hautement compétitif. En effet, la mise en place de programme RH empreint de rigueur et d’objectivité est, bien sûr, une piste de solution. Pour notre client Reptile, la clé pour se démarquer consistait à déployer un programme d’appréciation de la contribution avant-gardiste, en accordance avec sa culture bien distincte qui rime avec plaisir au travail, complicité et esprit de famille. Alors, sortons de la boîte et combinons gamification et appréciation de la contribution !

Le concept de gamification au service d’un programme d’appréciation de la contribution

Pour s’y faire, l’équipe d’Iceberg Management a conçu un programme d’appréciation de la contribution, en utilisant le concept de gamification, ayant pour thème la quête du héros. À travers le processus, nous transportons les employés dans le jeu l’Alliance des Reptiles. Dans celui-ci, ils devront effectuer différentes « épreuves ». La gamification est « l’utilisation des mécanismes, de l’esthétisme et de l’esprit du jeu dans un contexte autre que le jeu pour susciter l’adhésion, motiver l’action, promouvoir l’apprentissage et résoudre des problèmes ».[1] Ayant plusieurs bénéfices, ce concept aurait pour effet de faciliter la remise en question, favoriser l’attention et les échanges en plus de créer un moment fort en émotion positive qui ancre la formation et ses effets dans la mémoire.

Le jeu de société Totem donne les bases du jeu

Comme tout bon jeu vidéo, l’entrée dans cet univers débute avec la création des avatars. À cet effet, nous avons utilisé le jeu montréalais Totem.  Toute l’équipe a adoré cette première étape dans lequel la reconnaissance des pairs et des gestionnaires était au rendez-vous ! Outre les bénéfices qu’un atelier comme celui-ci peut avoir sur le sentiment d’appartenance, l’objectif ultime et stratégique derrière la création d’un avatar est de dépersonnaliser le rôle de l’employé. En effet, il lui permet de porter un regard plus critique à sa contribution au sein de l’organisation. De plus, cette posture contribue à accueillir la rétroaction constructive de son équipe de façon objective. Sans tout vous dévoiler, les étapes subséquentes du processus correspondent à d’autres phases de la quête. Cela peut-être l’épreuve des alliés (évaluation des pairs), l’épreuve de la grotte (auto-évaluation). Ou encore, on peut trouver la récompense (bilan final avec annonce des augmentations salariales et des bonis).

Et vous, intéressé par un nouveau programme d’appréciation ?

Maintenant, j’aimerais vous inviter à réfléchir à ce qui se passe chez vous. Au sein de votre organisation, est-ce que votre formulaire d’évaluation de rendement prend de la poussière ? Avez-vous pensé à prendre le pouls afin de connaître ce que vos collaborateurs en pensent vraiment ? Est-ce que votre programme d’appréciation de la contribution est bien lié à vos valeurs ? Et si cet exercice traditionnel devenait un pilier pour faire rayonner votre marque employeur ?

L’équipe d’Iceberg Management accompagne plusieurs organisations dans la conception et la révision de programme d’appréciation de la contribution actuel qui permettront d’offrir une expérience employée à la hauteur de votre culture! Êtes-vous prêt pour l’aventure ?

Contactez-nous

[1] Eikos Concepts, «Une pédagogie active et ludique»,  https://eikos-concepts.com/une-pedagogie-active-et-ludique/ [consulté le 24 mars 2023]

Auteure

Auteure

Elyse Marineau

Consultante en développement organisationnel,

Spécialisée ressources humaines


Articles récents