Pour attirer et fidéliser une main d’œuvre qualifiée, il ne suffit pas d’offrir un salaire supérieur à celui du marché. Certes, cette stratégie contribuera à attirer des candidats, mais elle n’aidera pas à les fidéliser. En effet, la rémunération non financière joue un rôle majeur dans l’attraction et la rétention des employés. Malheureusement, cette dernière est trop souvent négligée par les employeurs.

La rémunération non financière fait référence à tout ce qu’un emploi procure sur le plan psychologique : travail intéressant et diversifié, possibilités d’avancement, occasions de se développer, participation à la prise de décisions, reconnaissance et statut, etc. Bien entendu, les pratiques de reconnaissance font également partie de la rémunération non financière et peuvent être utilisées à plusieurs fins : motiver les employés, soutenir la stratégie d’affaires ou un changement organisationnel douloureux, bonifier un régime de rémunération, reconnaître les rendements exceptionnels, favoriser les suggestions, réduire l’absentéisme, renforcer une culture ou des valeurs particulières, etc.

De nos jours, une organisation qui ne considère uniquement que l’aspect financier de la rémunération globale manque le bateau. Pour fidéliser ses employés, l’entreprise doit diversifier ses pratiques et investir ses dollars dans des programmes corporatifs afin de nourrir un échange social qui favorise à la fois le soutien et la considération, l’engagement et la passion.

Envie d’innover dans vos pratiques de rémunération globale ? Voici quelques idées simples que vous pourrez cogiter avec votre comité exécutif lors de la prochaine réunion :

1. Valorisez les employés qui s’investissent pleinement dans leur travail : Créez un programme ou une habitude qui honore un employé qui s’est distingué au cours du dernier mois ou du dernier trimestre, et demandez à son supérieur d’en témoigner publiquement.

2. Célébrez vos succès de fin d’année : Une fois l’an, organisez une activité spéciale pour mettre en valeur les meilleurs résultats d’entreprise et les meilleurs projets d’équipe qui se sont le plus distingués au cours de l’année.

3. Soutenez les troupes dans les moments cruciaux : Reconnaissez les efforts déployés par les employés et les gestionnaires au cours des périodes les plus difficiles, afin de les encourager à maintenir le rythme et le bon esprit d’équipe.

4. Encouragez le mentorat : Valorisez les employés expérimentés et soutenez-les dans le transfert de leurs habiletés professionnelles. Selon un sondage CROP conduit en 2014 pour l’Ordre des CRHA, 26% des travailleurs âgés de 55 ans et plus souhaitent utiliser davantage leurs compétences dans leur travail[1].

5. Embauchez un traiteur : Favorisez les échanges et le développement des relations interpersonnelles à la cafétéria sur l’heure du diner. Que vous déboursez ou non la totalité des frais pour le repas du midi, le fait de rassembler les employés au même endroit favorise grandement le développement des amitiés et du sentiment d’appartenance, éléments-clés de la rétention de votre personnel.

Inquiet de ne pas avoir le temps ni le budget pour faire des changements de la sorte ? C’est qu’il faut regarder au-delà la pointe de l’iceberg ! Besoin d’aide pour amorcer un changement dans votre rémunération traditionnelle ? Faites appel à l’équipe d’Iceberg Management pour connaître vos options. Nous parions que vous en ressentirez les effets bénéfiques très rapidement.

SOURCE:

[1] http://www.portailrh.org/presse/fichecommunique2.aspx?f=95975

Auteure

Julie Tardif

Directrice commerciale, Cofondatrice & Associée

Conférencière & Formatrice agréée

Consultante en ressources humaines

Articles récents