Un mot sur les auteures

Un mot sur les auteures

Julie et Médina 2017_

Julie Tardif, CRHA et Médina Cayer, MBA, Adm.A, CRHA sont des consultantes visionnaires qui ont récemment cofondé Iceberg Management, un cabinet de services-conseils en ressources humaines et en développement organisationnel. Lire plusAvec leur expertise, elles aident les dirigeants de PME et les membres de CA à relever leurs défis tant opérationnels que stratégiques, par l’intégration des meilleures pratiques de gestion et de gouvernance. La raison d’être d’Iceberg Management est de permettre à ses clients de gagner en efficacité organisationnelle, par l’investigation des causes réelles des problèmes et par la mise en place de solutions concrètes et adaptées au contexte particulier de chaque organisation.

Co-auteures
Co-auteures-LR

Caroline Laroche, Caroline Thomson, CRHA/CHRP et Noellie Dias, CRHA forment l’équipe permanente chez Iceberg Management. Lire plusFortes de leur expertise en ressources humaines et en développement organisationnel, elles contribuent fidèlement à la mission, à la vision et aux valeurs du cabinet, en accompagnant les clients dans leurs défis organisationnels et en participant activement à la mise-en-place de solutions pérennes. Co-auteures du blogue Espace Conseils, elles prennent plaisir à partager leurs conseils à la communauté afin d’améliorer un peu plus chaque jour le merveilleux monde du travail.

Iceberg Management | Mesurer l’impact de vos réunions : l’art de bien conclure
17373
single,single-post,postid-17373,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,side_menu_slide_with_content,width_470,qode-theme-ver-8.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.9.2,vc_responsive
 

Mesurer l’impact de vos réunions : l’art de bien conclure

Stratégie & Performance organisationnelle

Mesurer l’impact de vos réunions : l’art de bien conclure

Pour donner suite aux excellents conseils de Caroline Laroche la semaine dernière, au sujet de l’optimisation de vos réunions d’équipe, j’attire maintenant votre attention sur un élément crucial au taux de succès de celles-ci : la conclusion. Voici donc 3 façons de mesurer l’impact réel de vos réunions.

Tout d’abord, votre conclusion doit être le tiers de la durée de votre réunion. Étonnant ? Pas lorsqu’on y pense bien. La conclusion garantit la compréhension commune de tous et assure l’atteinte des objectifs initiaux. Revoyez ainsi tous les éléments de la discussion. La conclusion est en soit votre premier outil de mesure.

De plus, la conclusion permet d’effectuer un retour sur votre stationnement, c’est-à-dire la section « varia » de votre procès-verbal, l’endroit dédié à tout autre sujet ou idée importante qui est survenu en cours de réunion. Assurez-vous que l’animateur détecte rapidement ces sujets hors contexte pour recadrer les participants lors de la réunion. Au moment de la conclusion, vous devrez alors revenir sur ces points. Sera-t-il nécessaire de prévoir une réunion additionnelle ? L’un des sujets fait-il obstacle à l’objectif de la rencontre actuelle ? C’est ce que vous pourrez établir.

Mesurez aussi la participation et la satisfaction de vos collaborateurs. Cette évaluation doit comprendre deux dimensions : une auto-évaluation introspective et une évaluation de la qualité de la réunion. Les participants ont-ils eu l’occasion de s’exprimer ? Sont-ils satisfaits de la logistique ? Ont-ils vu la pertinence de la rencontre?  Cela vous permettra de déterminer si des améliorations sont nécessaires.

En terminant, n’oubliez surtout pas d’établir quelles actions devront être prises à la suite de la rencontre. Nommez des responsables, établissez des dates de tombée et faites le suivi sur ces actions. De cette façon, vous mobiliserez vos parties prenantes. Vous verrez, l’art de la conclusion prendra alors tout son sens !

Par Médina Cayer, MBA, Adm.A., CRHA


À lire sur le même sujet


Par où commencer?
Prenez 5 minutes pour remplir notre mini diagnostic RH.