Un mot sur les auteures

Un mot sur les auteures

Julie et Médina 2017_

Julie Tardif, CRHA et Médina Cayer, MBA, Adm.A, CRHA sont des consultantes visionnaires qui ont récemment cofondé Iceberg Management, un cabinet de services-conseils en ressources humaines et en développement organisationnel. Lire plusAvec leur expertise, elles aident les dirigeants de PME et les membres de CA à relever leurs défis tant opérationnels que stratégiques, par l’intégration des meilleures pratiques de gestion et de gouvernance. La raison d’être d’Iceberg Management est de permettre à ses clients de gagner en efficacité organisationnelle, par l’investigation des causes réelles des problèmes et par la mise en place de solutions concrètes et adaptées au contexte particulier de chaque organisation.

Co-auteures
Co-auteures-LR

Caroline Laroche, Caroline Thomson, CRHA/CHRP et Noellie Dias, CRHA forment l’équipe permanente chez Iceberg Management. Lire plusFortes de leur expertise en ressources humaines et en développement organisationnel, elles contribuent fidèlement à la mission, à la vision et aux valeurs du cabinet, en accompagnant les clients dans leurs défis organisationnels et en participant activement à la mise-en-place de solutions pérennes. Co-auteures du blogue Espace Conseils, elles prennent plaisir à partager leurs conseils à la communauté afin d’améliorer un peu plus chaque jour le merveilleux monde du travail.

Iceberg Management | Le climat de travail : vous en occupez-vous ?
17576
single,single-post,postid-17576,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,side_menu_slide_with_content,width_470,qode-theme-ver-8.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.9.2,vc_responsive
 

Le climat de travail : vous en occupez-vous ?

Culture au travail & Rétention des employés

Le climat de travail : vous en occupez-vous ?

Depuis plusieurs années, les entreprises usent d’imagination et repoussent sans cesse les limites pour offrir des conditions de travail hors pair à leurs employés. Pourtant, le stress au travail est toujours un sujet d’actualité, les cas d’épuisement professionnel ne cessent d’augmenter et nous réalisons que le harcèlement et l’incivilité sont bels et bien présents dans nos milieux de travail. Malgré toute la bonne volonté des dirigeants, les employés ne sont pas plus heureux au travail. Avons-nous fait fausse route ?

C’est une très bonne idée d’offrir à ses employés l’accès à un gym, une table de ping-pong ou encore les cours de yoga, mais n’oubliez jamais qu’il faut plonger sous l’eau afin de découvrir la partie cachée de l’iceberg. Blague à part, s’il existe un problème plus profond dans l’entreprise, ces initiatives ne feront pas de miracles. Si vos employés œuvrent dans un milieu de travail toxique, ce n’est pas en offrant six semaines de vacances ou encore un programme d’aide aux employés que vous réglerez le problème de la toxicité. Ces initiatives sont très bien, mais elles contournent le problème.

L’impact d’un climat de travail toxique n’est pas à prendre à la légère. Non seulement vos employés quitteront l’entreprise, mais les survivants toujours loyaux resteront démobilisés et s’absenteront souvent. L’inaction dans cette situation entraine une perte de productivité qui peut mettre en péril la pérennité de l’entreprise.

Donc, avant de partir à la recherche de la nouvelle tendance, voici quelques pistes de solutions à prendre en considération :

  1. Revoyez vos politiques et définissez la notion de civilité au travail (en PLUS de la politique sur le harcèlement !) ;
  2. Analysez vos pratiques de communications internes et sondez vos employés souvent ;
  3. Offrez du coaching PNL à vos gestionnaires ;
  4. Offrez de la formation à vos employés sur comment agir avec les différents types de personnalités ;
  5. Sensibilisez vos employés sur les nuances entre le harcèlement et les conflits de personnalité et identifiez à qui ils peuvent en parler ;
  6. Agissez directement auprès des employés problématiques en prenant des mesures administratives et/ou disciplinaires ;
  7. Embauchez des candidats qui partagent vos valeurs organisationnelles.

Le problème de climat de travail puise-t-il sa source à la direction ? Il pourrait être nécessaire de faire une introspection humaine et organisationnelle pour prévenir et réparer les dommages. Sachez que le succès de ces solutions repose sur les paroles et les actions de la haute direction qui se doit d’agir comme modèle.

Lorsqu’on ne s’occupe pas de quelque chose, bien souvent il pourrit. Vous occupez-vous du bien-être et du bonheur de vos employé ?  Une fois le(s) problème(s) pris en charge, vous pourrez alors vous amuser à la table de ping-pong !

Par Elyse Marineau, CRHA


À lire sur le même sujet


Par où commencer?
Prenez 5 minutes pour remplir notre mini diagnostic RH.